Chroniques

Ils parlent de GRANDVAL…

Voici un florilège de ce que les chroniqueurs écrivent à propos de notre musique !


  • L’œuvre magistrale d’un Grand Chef !
    Christian Décamps, l’emblématique chanteur de Ange, parle de Descendu sur Terre, dans Plouc Magazine, n° 79, automne 2020 !

  • On se laisse facilement emporter par l’aventure progressive de Grandval qui louvoie entre des passages planants enrichis par de belles nappes de claviers ou des sons tirés du panel sidéral et des moments plus électriques et épiques.
    Album Rock, 23 novembre 2020.

  • Descendu sur Terre nous fait descendre des cieux musicaux de Grandval une fois l’album terminé ; une interprétation traversée d’une originale composition qui l’emporte par la hauteur du ton, la vigueur du trait des textes, la solidité de l’architecture musicale progressive, la virtuosité des musiciens. […] Album très recommandé.
    Highlands Magazine, n° 104, octobre 2020, 4/5.

  • [U]ne œuvre profondément sincère et dénuée de copie conforme de X ou Y, soyez rassurés.
    KoiD9, n° 113, octobre 2020.

  • La voix ajoute une fine couche arty de style chanson française à un ensemble très grandiloquent.
    Prog, n° 112, septembre 2020.

  • Un grand album de rock progressif !
    Powerplay – Rock and Metal Magazine, n° 231, juillet 2020, 8/10.

  • Les musiciens offrent une symbiose impressionnante, permettant à Grandval d’intégrer de facto le groupe des artistes français qui comptent dans notre microcosme progressif.
    Big Bang. Musiques progressives, n° 110, juin 2020.

  • Descendu sur Terre possède une fraîcheur et un charme extrêmement plaisants.
    The Progressive Aspect, 4 juin 2020.

  • Il n’y a jamais trop de rock progressif francophone. En ces temps difficiles, heureux destin musical pour celles et ceux qui ajouteront Descendu sur terre à leurs plaisirs musicaux.
  • Profil Prog, mai 2020, 9/10.

  • Album qui décompose le rock progressif des années 70 au travers d’un prisme contemporain, Descendu Sur Terre ravira tous les amateurs de la scène progressive française.
    Clair & Obscur, 29 mai 2020.

  • C’est bien le début d’un voyage fabuleux au pays du prog’ chanté en français.
    Prog Censor, 15 mai 2020, 5/5.

  • Les arrangements ciselés à la perfection des grands morceaux épiques, comme ‘Il existe une étoile’ ou ‘La vie, pourtant, la vie’, finiront rapidement par vous convaincre que Grandval est un groupe qui cherche (et bien souvent trouve) une manière originale d’exprimer son indiscutable talent.
    DragonJazz, mai 2020, 4/5.

  • [U]n univers […] à la fois sombre et plein d’espérance. Pas forcément immédiat d’accès, l’ensemble s’apprivoise au fil d’écoutes attentives qui délivreront petit à petit leur lot d’émotions.
    Music Waves, 7 mai 2020.

  • Un travail de cohésion mélodique de haute volée car le groupe arrive à rendre homogène toutes ses références, conférant à ce Descendu sur Terre, deuxième LP de leur discographie terrienne, une dimension presque initiatique, un nouveau ‘2001 l’Odyssée du Rock’ en somme, une œuvre incontournable que devraient posséder les ‘anciens’ pour s’en remémorer les grands moments (orgues, guitares et impros compris) et les ‘jeunes’ pour embrasser le futur avec d’excellentes bases.
  • Rock Prog Élégie, 22 avril 2020.

  • Grandval affirme sa personnalité en opérant une parfaite osmose entre les caractéristiques d’un rock progressif à l’ancienne et un rock définitivement plus actuel, et ça marche, cet album est une confirmation de son talent et un pur plaisir !
    ProgCritique, 13 avril 2020, 4.5/5.

  • Un bond en avant qui place le groupe parmi les nouveaux espoirs du Prog français.
    Quadrifonic, mars 2020.